Les poissons & tortues

Poissons

Alimentation des poissons

Chez « A NIMES AL » vous trouverez une large gamme de produits SERA dont nous sommes le seul distributeur sur Nîmes.

La marque répond à tous les critères d’une bonne alimentation tant pour les poissons que pour les tortues.

TARIFS 2017

  • Sera Goldy en 1L à 15,20€;
  • Sera Vipan en 1L à 15,00€;
  • Sera Vipagran en 1 L à 18,00€;
  • Sera Bettagran en 48g à 6,10€.

Aliment Carpe Koi

  • Koi Sticks énergie plus en 5 Kg à 41,00€;
  • Koi Royal medium en 800g à 14,40€.

D’autres références sont disponibles en magasin, n’hésitez pas à nous contacter pour leurs tarifs.

Alimentation des tortues

TARIFS 2017

  • Reptil Pro Herbivor en 1L à 16,50€;
  • Reptil Raffy Vital en 1L à 15,10€;
  • Reptil Carnivor en 330g à 16,00€;
  • Reptil Raffy Royal en 1L à 13,50€.

D’autres références sont disponibles en magasin, n’hésitez pas à nous contacter pour leurs tarifs.

Un rapport calcium/phosphore optimal est la garantie d’une croissance saine du squelette et de la carapace. Donner que des fruits et légumes n’est pas assez nourrissant. Pour une bonne alimentation, il leur faut : des vitamines, des minéraux, des protéines, des algues et des graisses.

Nous avons quatre aliments différents pour les tortues qui sont : l’aliment composé végétal qui est un aliment complet OU l’aliment spécial composé qui est un complément alimentaire co-extrudé OU les sticks aux minéraux pour tortues qui est une friandise en guise de complément OU l’aliment spécial composé pour les carnivores

Que révèlent les étiquettes alimentaires ?

Connaître les besoins nutritionnels des poissons est un facteur important de santé et de longévité. Ainsi, la lecture de l’étiquette d’une boîte d’aliments pour poissons d’ornement nous révèle :

  • un ensemble de protéines : fournissent de l’énergie et participent au développement musculaire.
  • des lipides : les plus énergétiques, ils sont généralement issus de poissons et de dérivés de poissons. Indispensables certes, mais trop de lipides et les poissons deviendraient gras.
  • des glucides : ils ne sont pas assimilés efficacement par de nombreux poissons et sont donc très secondaires.
  • le taux d’humidité : c’est l’affaire d’un compromis car trop d’humidité nuit à la conservation du produit mais pas assez nuirait cette fois à la digestion.
  • minéraux ou vitamines : certaines vitamines sont « stockables » par les poissons, mais pas toutes (= nécessité d’un apport constant et régulier).
  • cendres : un résidu de la cuisson dans les nourritures pour poissons du commerce. Il est préférable d’éviter les aliments qui en contiendraient trop (certains flocons bon marché en contiennent 20% ou plus !).
  • fibres : jouent un rôle dans le transit intestinal.

Un régime alimentaire spécifique

Les proportions de ces divers éléments mais aussi la taille et la texture de l’aliment varient en fonction des espèces et de leur régime alimentaire : les nourritures sèches conviennent pour la majorité des poissons d’ornement et servent généralement de base à l’alimentation (sauf pour quelques espèces particulières qui ne les accepteront pas) car elles ont été spécialement conçues pour éviter le développement de carences. Le choix est immense et reflète en cela la variété des régimes alimentaires et de morphologie des poissons : bien lire l’étiquette avant d’acheter permet de ne pas se tromper. Dans la plupart des cas, il est intéressant voire indispensable de compléter l’alimentation des poissons avec d’autres sources de nourriture, soit à des moments particuliers (pour déclencher une reproduction par exemple), soit parce que les poissons ont besoin de compléments (végétaux ou nourriture vivante par exemple) : nourriture congelée, vivante, préparation domestique sont des choix possibles.

(Source : www.aquariophilie-pratique.net)